Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

 
30 Aoû 2013 - 10:06:28

iatrogènie (maladies et morts provoquées par les médecins) : environ 4 000 000 morts par an, en Europe par les médicaments ?

LES MÉDICAMENTS D’ORDONNANCE SONT LA TROISIÈME CAUSE DE MORTALITÉ APRÈS LES MALADIES CARDIAQUES ET LES CANCERS.
Peter C. Gøtzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l’industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L’auteur établit des rapprochements convaincants entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie du tabac et révèle l’extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l’attention du public et des politiciens. Il s’appuie sur des données probantes et traite de manière détaillée de l’extraordinaire défaillance du système causée par le crime généralisé, la corruption et l’inefficacité de la réglementation pharmaceutique – une réglementation qui, selon lui, doit être radicalement transformée. " Si nous prenons autant de médicaments, c’est principalement parce que les compagnies pharmaceutiques ne vendent pas des médicaments, mais des mensonges à leur sujet. C’est ce qui fait que les médicaments sont si différents du reste... Tout ce que nous savons sur leur compte, c’est ce que les compagnies ont choisi de nous dire et de dire à nos médecins... Les patients ont confiance dans leurs médicaments parce qu’ils extrapolent la confiance qu’ils ont envers leurs médecins et la reportent sur les remèdes que ces derniers leur prescrivent. Ils ne sont pas conscients que les médecins, s’ils en savent long sur les maladies et la physiologie et la psychologie humaines, en connaissent très, très peu sur les médicaments si ce n’est les informations fabriquées de toutes pièces par l’industrie pharmaceutique... Si vous ne croyez pas que le système est hors de contrôle, je vous invite à m’écrire pour m’expliquer pourquoi les médicaments sont la troisième cause de mortalité... Si une épidémie provoquée par une nouvelle bactérie ou un nouveau virus avait fait autant de victimes – ou si elle avait même causé un centième seulement des décès associés aux effets secondaires des médicaments –, nous aurions tout fait pour la contenir. "

" La France détient le record du monde pour les décès dus aux médicaments, "
Le taux de mortalité lié aux prescriptions de médicaments est 10 fois plus élevé que dans les pays voisins et un étonnant 20 à-50 fois plus élevé chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

OMS : Médicaments: sécurité et effets indésirables
  • Les réactions nocives et inattendues aux médicaments (que l’on appelle effets indésirables) font partie des principales causes de mortalité dans de nombreux pays.
  • On peut éviter la majorité des effets indésirables aux médicaments.
  • Toutes les populations du monde sont touchées par ces effets indésirables.
  • Dans certains pays, les dépenses qu’entraînent les effets indésirables, frais d’hospitalisation, de chirurgie, perte de productivité, dépassent les coûts des médicaments.
  • Aucun médicament n’est dépourvu de risque. La sécurité des patients passe par une évaluation attentive des risques et des bienfaits des médicaments.

  • FDA (food and drug administation)

    Ces études estiment que 6,7% des patients hospitalisés ont une réaction indésirable grave avec un taux de 0,32% de mortalité. 2 Si ces estimations sont correctes, alors il y a plus de 2,216,000 effets indésirables graves chez les patients hospitalisés, ce qui provoque plus de 106.000 décès par an. Si cela est vrai, alors ADRs sont la 4e cause de décès anticipée de décès maladie pulmonaire, le diabète, le SIDA, la pneumonie, les accidents, et de l'automobile.
    Ces statistiques ne comprennent pas le nombre d'effets indésirables qui se produisent en milieu ambulatoire

    500 000 décès par an en occident à cause des antidépresseurs, somnifères et neuroleptiqueq chez les plus de 65 ans
    Les effets bénéfiques des médicaments psychiatriques sont si minces, dit-il, qu’il serait possible d’arrêter l’utilisation actuelle presque complètement sans causer de dommages. Il recommande d’arrêter l’utilisation de tous les médicaments antidépresseurs ainsi que ceux du TDAH et de la démence, et de prescrire seulement une petite fraction des antipsychotiques et des benzodiazépines utilisés actuellement.

    200.000 morts par an en Europe par les médicaments !
    Mais « Les différents pays européens ne remontent qu’1 à 10% des cas. » soit environ 4 000 000 morts par an, en Europe par les médicaments (si 5% sont déclarés) ?

    Moins d'un pour cent de ces réactions indésirables aux médicaments sont vraiment un rapport à la FDA, parce que les médecins et les hôpitaux ne sont pas tenus de les signaler en arrière

    Médicaments : entre 13 000 et 34 000 morts chaque année en France
    Le chiffre de 150 000 personnes rendues malades tous les ans par les médicaments est un minimum.

    Les effets indésirables graves (RMIS) sont une cause majeure de morbidité et de mortalité dans le monde entier. Certains EIG peuvent être prévisibles, sur la base pharmacodynamiques et pharmacocinétiques.....L'incidence globale des EIG chez les patients hospitalisés aux États-Unis a été estimé à 06/02 à 06/07% et l'incidence des effets indésirables mortels est estimée à 0,15-0,3% (REF. 2 ). Cela se traduit par plus de 2 millions EIG estimés chez les patients hospitalisés chaque année, avec plus de 100.000 morts, ce qui rend ces réactions comme une des causes ies plus mportantes de décès aux États-Unis. Des études en Europe et en Australie ont donné des estimations semblables 3 . Le fardeau des coûts résultant est énorme, ce qui représente des dizaines de milliards de dollars, et a un impact sur ​​les deux l'industrie pharmaceutique internationale des soins de santé et

    A-t-on estimé le nombre de décès liés aux effets secondaires ?

    À partir d’enquêtes menées dans diverses parties du monde, on dispose maintenant de résultats solides. Aux USA, par exemple, on estime qu’environ 200.000 patients et patientes meurent chaque année suite aux effets secondaires des médicaments. Dans la moitié des cas environs, les médicaments avaient été prescrits de façon régulière.
    L’autre moitié est la conséquence de surdosages, ou bien le médecin n’avait pas prêté attention aux interactions possibles avec d’autres médicaments. Il est toutefois difficile d’incriminer les médecins : presque tous les médicaments comportent 20 précautions d’emploi ou contre-indications, voire davantage. Il est impossible de les connaître toutes.

    2,25 MILLIONS de décès par décennie.
    L'étude Starfield, "Est - US santé vraiment le meilleur dans le monde?", Publié dans le Journal de l'American Medical Association, est arrivé aux conclusions suivantes:  Chaque année aux États-Unis il ya:  * 12 000 décès dus à des chirurgies inutiles;  * 7 000 décès dus à des erreurs de médication dans les hôpitaux;  * 20 000 décès d'autres erreurs dans les hôpitaux;  * 80 000 décès d'infections acquises dans les hôpitaux;  * 106 000 décès par des médicaments correctement prescrits approuvés par la FDALe nombre total de décès causés par des soins médicaux aux États-Unis est de 225 000 chaque année.  Cela représente 2,25 MILLIONS de décès par décennie.

    Prescription for Disaster par le docteur Thomas J. Moore
    "Avec 100.000 décès annuels, un million de blessés graves et un autre deux millions lésés lors de l'hospitalisation, les réactions indésirables aux médicaments se classent comme l'un des plus grands dangers de l'homme dans la société moderne, ''
     
    médecins ou assassins ?

    « Il est remarquable que personne ne lève un sourcil quand nous tuons tant de nos concitoyens avec des médicaments, » professeur Gotzsche pete

    "Les effets indésirables [des médicaments] ont atteint des proportions épidémiques et augmentent deux fois plus vite que le nombre de prescriptions. La Commission européenne a estimé en 2008 que les effets indésirables tuent 197 000 citoyens de l'UE chaque année, pour un coût de 79 milliards d'euros".

    Les somnifères tuent 500 000 personnes par an
    Une étude a été récemment publiée dans le British Medical Journal montre que seulement quatre des somnifères par an seront tripler votre risque de décès. Prendre 18 pilules par an permettra de quadrupler le risque de la mort !

    selon le site worstpils : département santé de la plus grande association mondaile de défense des conseomatuers :
    Environ 9,6 millions d’Américains âgés subissent des effets secondaires négatifs de leurs médicaments chaque année. Des effets secondaires connus sont traitées comme si ils étaient de nouvelles maladies et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour traiter les effets secondaires au lieu d’essayer de les prévenir.
    Plus de deux millions d’Américains sont envoyés à l’hôpital ou gravement blessés par des effets secondaires de chaque année. En fait, avec plus de 100.000 décès chaque année, les réactions indésirables aux médicaments sont une des principales causes de décès aux États-Unis – et bon nombre de ces cas sont évitables !
     
    Trente à quarante mille décès par an, en France, sont dus aux actes médicaux :
    Ereurs de praticiens, maladies nosocomiales, médicaments aux effets mal évalués… Dix fois plus que les accidents de la route. Mais les pouvoirs publics sont étrangement inertes, la communication bien plus discrète.

    Dans les faits, le système pharmacologique et médical moderne s'octroie la première place au palmarès des causes de décès aux Etat Unis.
     
    La grande fraude médicale !
    la médecine moderne est devenue à présent la source primordiale des maladies.

    Evolution attendue :
    Compte tenu des progrès de la médecine, la iatrogénie devrait augmenter
     
    La médecine fait plus de malades qu’elle n’en guérit
    Quand la médecine rend malade

    Les erreurs médicales tuent plus de 100 000 américains chaque année
    En outre, ces estimations de la mort en raison de l'erreur sont inférieures à ceux dans un récent rapport des instituts de médecine. Si les estimations plus élevées sont utilisées, les décès dus à des causes iatrogènes varierait entre 230 000 à 284 000. Même à l'estimation basse de 225 000 décès par an, cela constitue la troisième cause de décès aux États-Unis.

    Le génocide médical
    Tous les ans, en France, le nombre de victimes de maladies nosocomiales frise le nombre de disparus en déportation. . . et sans suite judiciaire.

    il ne fait aucun doute que le médecin induit la maladie est aujourd’hui l’un des (sinon la principale cause) de la maladie dans la plupart des soi-disant «développés» pays
    "Aujourd'hui, les médecins et les infirmières doivent porter un avertissement danger pour la santé estampillé sur leurs fronts."

    la médecine fondée sur des produits pharmaceutiques est une des principales causes de décès et de blessures dans les pays développés.
    Ces articles vous expliquent comment éviter d'être une victime
     
    la médecine est le premier vrai danger pour la santé.
     
    constat : c'est une catastrophe !

    On peut estimer qu'entre 10 000 et 20 000 personnes par an sont mortes de septicémie dans les hôpitaux en France ! Un taux comparable à celui de nombreux autres pays. Ce serait même la septième cause de mortalité, avant les accidents de la route... Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces septicémies sont dues pour beaucoup d'entre elles à l'utilisation des cathéters pour les perfusions et des sondes urinaires !
     
    La FDA est simplement une branche criminele d'un gouvernement fédéral qui est devenu une menace pour les personnes mêmes qu'il est censé protéger et servir
     
    "seul un pays authentiquemement moderne était capable de traiter les vieillards comme de purs déchets
     
    Des victimes par dizaines de milliers du fait de médicaments dangereux mis sur le marché par des laboratoires sans scrupules pour des profits maxima. Décidemment la « pilule » ne passe plus
     
    Au cours des 10 dernières années, il a été estimé que la médecine a blessé 191 millions d'Américains et tués plus de 8 millions - plus de la totalité des pertes américaines à l'ensemble de nos guerres mondiales combinées
     
    Et cependant, la FDA continue à dealer encore plus de médicaments auprès des Américains, battant tous les précédents records en la matière, tout en prétendant que ces substances seraient efficaces et inoffensives
     
    L'association Iatrogenic américaine est consacrée à l'étude et au reportage sur les erreurs médicales qui mènent à la maladie et à la mort.
     
    Les scandales
     
    des drogues psychiatriques qui ne sont pas seulement inefficaces mais toxiques et trop souvent mortelles
     
    AMESSI
     
    L'experimentation médicale humaine à l"époque moderne.
     
    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 33% des maladies d'aujourd'hui sont causées par un traitement médical ou le médecin iatrogène (c'est-à-dire maladie induite par le medecin.)
     
    La seule « mortalité par cancers liée à l’irradiation médicale à visée diagnostique est estimée à 3 000-5 000 /an, dont une partie évitable ».

    DÉCÈS PAR LA MÉDECINE
    Il est évident que le système médical américain est la principale cause de décès et de blessures aux États-Unis.

    Les médecins et infirmières tuent plus de personnes que le Cancer ? 
    Les preuves montrent qu'avec le cancer et les maladies circulatoires, les médecins et infirmières sont maintenant l'un de nos trois meilleurs tueurs ; ils tuent beaucoup plus de gens que les infections (y compris la grippe), les accidents de la route, les terroristes et criminels mis ensemble. Chaque médecin tue chaque semaine plus de gens que les terroristes ont tué dans les 50 dernières années. Le résultat est que les médecins et infirmières maintenant presque certainement tuent plus de personnes que le cancer.
     
    144 000 hospitalisations par an sont causées par ce qu’on appelle la iatrogénie médicamenteuse.
     
    Meurtre ou erreur?
     
    Ci-dessous, il est spécifiquement démontré que les accusés entretiennent et répandent délibérément les maladies contemporaines les plus communes en dépit du fait que ces maladies auraient pu être efficacement guéries
     
    médecine dangereuse. Natural news
     
    100.000 personnes sont tuées et plus de 2 millions de personnes mutilées et handicapées chaque année.. par la médecine moderne (aux USA)
     
    Notre système de santé tue en moyenne 30 Canadiens par jour. Voyage dans l’enfer des erreurs médicales.
     
    Hypertension, crise cardiaque et accident vasculaire cérébral : 140000 crises cardiaques et 60000 morts Américains
     
    assurance maladie : on vous assure la maladie à vie !
     
    "Ce sont des substances extrêmement dangereuses qui auraient dû être interdites, comme des médicaments similaires l'ont été dans le passé"
     
    "La personne qui a le plus de probabilité de vous tuer n'est pas un parent ou un ami ou un agresseur ou un cambrioleur ou un conducteur ivre. La personne qui risque le plus probablement de vous tuer est votre docteur"
     
    Il ya plus de 2 millions d'hospitalisations et 180.000 décès chaque année aux États-Unis uniquement due à des réactions indésirables aux médicaments
     
    et GSK avendia
     
    Effets secondaires médicamenteux superieur a 100 000 morts par an, 4 eme cause de décès au états unis. 2,2 millions de réaction sévéres/année
     
    Le massacre médicamenteux
     
    Traitement du cancer : le bon, le mauvais et le pire

    médicaments : 10 000 décès accidentels par an (avoués)
    Notre consommation de médicaments, la plus importante d'Europe, assèche les caisses et cause plus de dix mille décès accidentels par an

    hopital : dangers !!
    iatrogenie

    Les médicaments mal utilisés 18000 morts par an
    Comme les lobbies pharmaceutiques qui mentent pour vendre leurs produits ne sont jamais condamnés, il n'y a aucune raison pour que ces pratiques cessent. Dans tous les cas d'homicide, qu'il soit volontaire ou accidentel, les auteurs sont passibles de prison. Lorsque l'appât du gain est à l'origine du délit, celui-ci est très fortement sanctionné et jamais un coupable n'a pu s'en tirer en ayan des indemnités aux familles des victimes. Et pourtant, c'est ce qui se .passe dans les cas de décès par médicaments, quelle que soit la quantité de décès imputables aux mêmes coupables.

    Hopital : Quarante décès en moyenne par jour
    C’est le nombre d’« événements indésirables graves » qui, à la suite d’une erreur médicale survenue à l’hôpital ou en clinique, connaissent une issue fatale

    Les plus grandes catastrophes dues aux médicaments
    thalidomide, Clioquinol, Oraflex (Opren), tegrétol, halcion...

    POURQUOI LES MEDICAMENTS PHARMACEUTIQUES blessent et tuent tant de gens ?
    Sommes-nous les vrais "cobayes"
    Les médicaments et autres traitements médicaux blessent et tuer des millions de personnes

    GANGSTERS EN MÉDECINE

    Le Journal of the American Medical Association a récemment rapporté qu'autant que 106 000 décès surviennent chaque année dans les hôpitaux américains en raison de réactions indésirables aux médicaments correctement prescrits par les médecins qui les utilisent comme indiqué par les compagnies pharmaceutiques.  Pire encore, le Conseil National pour l'Information du Patient et de l'éducation a signalé qu'un décès de 125 000 supplémentaires se produisent chaque année en raison de réactions indésirables aux médicaments que le médecin ne doit jamais avoir prescrit.

    Peter Gotzsche, professeur à l'Université de Copenhague a calculé que les médicaments sont la troisième cause la plus fréquente de décès après les maladies cardiaques et le cancer. Il se dit profondément préoccupé par l'impact des médicaments psychiatriques, dont les antidépresseurs et les médicaments contre la démence. Écrivant dans le BMJ, il estime qu'ils sont responsables de plus d'un demi-million de décès chez les personnes âgées de plus de 65 ans en Amérique du Nord et en Europe.
    Pour le professeur Gotzsche, le comportement d’une grande partie des industriels de la pharmacie qui poussent à cette prescription excessive satisfait les critères de «crime organisé» selon le droit américain.

    Les erreurs médicales sont la troisième principale cause de décès.
    Les maladies du cœur occupe le premier rang avec 611.000 décès. Le cancer est la deuxième - 585,000. Erreur médicale tue 251.000, ont estimé les chercheurs Hopkin

    Pourquoi tester?
    Chaque année, plus de 8,6 millions d’événements indésirables médicamenteux (EIM) sont signalés aux États-Unis – 2,2 millions d’entre eux sont graves.
    En fait, les événements indésirables sont la quatrième cause de décès à l’échelle nationale, après les maladies cardiaques, le cancer et les accidents vasculaires cérébraux, et ils placent un énorme fardeau financier pour le système de santé.
    Même avec la prescription appropriée, la génétique d’un patient peuvent affecter la façon dont ils métabolisent et répondre aux médicaments. Plus de 85% des patients ont des variations détectables dans leur ADN qui augmentent leur risque d’une ADE.

    Plus de 80 millions d’ordonnances pour les médicaments psychiatriques sont rédigés au Royaume-Uni chaque année. Non seulement sont ces médicaments souvent tout à fait inutiles et inefficaces, mais ils peuvent aussi transformer les patients toxicomanes, entraîner des effets secondaires invalidantes – et tuer. Par exemple, antipsychotiques, couramment donnés aux patients atteints de démence afin qu’ils gardent leur calme, augmentent le risque de maladies cardiaques, de diabète et d’accident vasculaire cérébral. Les médicaments psychotropes rendent aussi les chutes plus probable, et casser une hanche peut raccourcir la vie significativement, tandis que certains antidépresseurs sont liés à une arythmie potentiellement mortelle.


    “Ex membre de la FDA Dr David Graham, qui a sonné l’alarme sur le Vioxx, a déclaré au Congrès que les neuroleptiques atypiques comme le Zyprexa tuent quelques 62000 personnes par an dans des utilisations non approuvées”.

    Les revues médicales rapportent que la médecine fondée pharmaceutique est l'une des principales causes de décès et des blessures dans les pays développés.
    Ces articles expliquent donc vous pouvez éviter de devenir une victime.

    Les médicaments causent "au moins 18 000 morts par an en France"
    "Il y a chaque année 18 000 morts directement liés à la prise de médicaments. Parmi eux, beaucoup de cas sont inévitables, mais un tiers de ces décès correspondent à des prescriptions qui ne sont pas justifiées"

    les erreurs médicales sont à l’origine de 251 000 morts par an.
    C’est ainsi qu’ils en concluent que les erreurs médicales sont à l’origine de 251 000 morts par an.

    Pharmaguédon ? (syndicat de médecin formindep)
    La médecine est-elle en train de devenir plus nuisible que profitable au genre humain ?

    SOINS TUEURS : COMMENT LES ERREURS MÉDICALES SONT DEVENUEES LA TROISIÈME CAUSE DE DÉCÈS AUX USA
    Chaque année aux États-Unis, un quart de million de décès sont attribuables à une erreur médicale . Si le nombre choque, à un certain niveau vous le saviez déjà, il en fut ainsi. Tout le monde connaît quelqu’un, peut-être qu’il était vous-qui a subi un traitement misérable dans les hôpitaux américains, une partie du système de soins de santé la plus élaborée, la plus vaste et coûteux dans le monde. Mais il est peut-être le plus inefficace.
    Les erreurs de diagnostic, prescriptions erronées, opérant sur le mauvais patient, même opérant sur le mauvais côté (et amputant il): ce sont les conséquences de la négligence généralisée, le surmenage, l’ignorance et les hôpitaux essaient de tirer le meilleur parti de leurs aidants naturels et le plus d’argent de leurs patients.

    Chaque année, dans les seuls hôpitaux, il y a 28.000 cas de toxicité cardiaque mortelle dues à une réactions indésirables à la digoxine, la forme la plus utilisée de la digitaline (médicaments qui régulent la vitesse et la force des battements cardiaques) chez les personnes âgées. 2 Depuis le plus grand nombre 40% ou plus de ces personnes utilisent ce médicament inutilement (voir la discussion sur la digoxine ), bon nombre de ces blessures sont évitables.

    Chaque année , 41.000 personnes âgées sont hospitalisées et 3.300 d' entre eux meurent des ulcères causés par les AINS (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, habituellement pour le traitement de l' arthrite). 3 Des milliers de jeunes adultes sont hospitalisés. (Voir la liste des médicaments qui peuvent causer des saignements gastro - intestinaux ).

    Admin · 1223 vues · Laisser un commentaire

    Lien permanent vers l'article complet

    http://iatrogenie.sosblog.fr/iatrogenocide-b1/iatrogenie-maladies-et-morts-provoquees-par-les-medecins-environ-4-000-000-morts-par-an-en-Europe-par-les-medicaments-b1-p26.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)